Irak : exécution de 36 condamnés après un massacre en 2014

Le titre du Point :

Irak : 36 hommes exécutés pour un massacre commis par l’EI en 2014

L’EI avait tué une par une des centaines de recrues de l’armée irakienne près de Tikrit au nord de Bagdad. L’ONU a fait part de sa désapprobation.
On l’avait appelé le massacre de Speicher. En 2014, le groupe État islamique et ses alliés avaient tué jusqu’à 1 700 recrues de l’armée irakienne dans ce camp militaire près de Tikrit au nord de Bagdad. Dimanche, l’Irak a exécuté par pendaison 36 hommes reconnus coupables de ce massacre, l’un des pires commis par le groupe djihadiste sunnite EI en Irak. « L’exécution de 36 condamnés pour les crimes de Speicher a eu lieu ce matin à la prison de Nassiriyah », chef-lieu de la province de Zi Qar dans le sud du pays, a déclaré à l’AFP un porte-parole du gouvernorat, Abdelhassan Daoud. « Le gouverneur de la province de Zi Qar, Yahya al-Nasseri, et le ministre de la Justice Haidar al-Zamili étaient présents pour surveiller les exécutions », a poursuivi le porte-parole.

Laisser un commentaire