Attaque au couteau à Londres, 1 mort, plusieurs blessés.

Le titre de l’obs :

Attaque au couteau à Londres, la piste terroriste pas exclue

Un homme de 19 ans dont la santé mentale fait question a tué une personne mercredi soir à Londres et en a blessé cinq autres dans une attaque à l’arme blanche où la piste terroriste reste explorée, a déclaré la police dans un communiqué.

Un jeune homme de 19 ans a été arrêté par les forces de l’ordre quelques instants après l’attaque survenue dans la soirée à Russell Square, un jardin public du quartier de Bloomsbury proche du British Museum. Une femme d’une soixantaine d’années y a succombé à ses blessures.

« Les premiers indices suggèrent que la santé mentale est un facteur important dans cette affaire et c’est l’une des principales pistes de l’enquête », a dit à des journalistes Mark Rowley, commissaire adjoint de la police métropolitaine de Londres.

« Mais bien sûr à ce stade, il nous faut garder un esprit ouvert quant au mobile et en conséquence la motivation terroriste reste l’une des pistes que nous devons explorer », a-t-il poursuivi.

Le titre de l’Ewpress :

Attaque au couteau à Londres: une femme tuée, la piste terroriste n’est pas exclue

Une femme d’une soixantaine d’années a éte tuée mardi soir dans le centre de Londres. Cinq personnes ont été blessées.

Une femme a été tuée et cinq personnes ont été blessées mercredi soir dans une attaque au couteau dans le centre de Londres, a annoncé la police britannique. L’auteur de l’attaque, un jeune homme de 19 ans, a été arrêté peu après les faits qui se sont déroulés à Russell Square, près du British Museum. Il souffrirait de problèmes mentaux, selon la police.
« Les premières indications suggèrent que la santé mentale jouerait un rôle significatif dans cette affaire », a déclaré ce jeudi matin Mark Rowley, commissaire adjoint de la police métropolitaine de Londres. Selon lui, aucune piste n’est toutefois exclue, dont la piste terroriste évoquée par la police dans son premier communiqué. Il a annoncé une « présence policière accrue » dans les rues de Londres.

Laisser un commentaire