Ajourd’hui, attentat meurtrier à Kaboul, revendiqué par l’EI

Le titre d l’observateur :

Afghanistan : l’Etat islamique revendique un carnage au coeur de Kaboul

L’organisation Etat islamique (EI) a revendiqué ce samedi sa pire attaque en Afghanistan et l’une des plus sanglantes jamais commises à Kaboul, faisant 80 morts au coeur d’une manifestation de la minorité chiite, spécifiquement visée.
« 80 personnes ont été tuées et 231 blessées », selon le bilan communiqué en début de soirée par le ministère de l’Intérieur.

Via son agence de presse Amaq, l’EI a affirmé que « deux combattants de l’Etat islamique ont fait exploser leurs ceintures explosives lors d’un rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul en Afghanistan ».

Le titre du Figaro :

Daech revendique un carnage en plein coeur de Kaboul

L’organisation terroriste a commis samedi sa pire tuerie en Afghanistan, et l’une des plus sanglantes jamais commise à Kaboul, faisant plus de 80 morts au coeur d’une manifestation d’une minorité chiite, spécialement visée.

C’est sans doute l’un des attentats les plus sanglants jamais commis à Kaboul. L’organisation terroriste Etat islamique a revendiqué samedi une attaque ayant fait des dizaines de morts et de blessés lors d’une manifestation pacifique chiite. «80 personnes ont été tuées et 231 blessées», selon le bilan communiqué en début de soirée par le ministère de l’Intérieur. Rapidement, Daech a revendiqué ce massacre via son organe de propagande Amaq. «Deux combattants de l’Etat islamique ont fait exploser leurs ceintures explosives lors d’un rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul en Afghanistan», est-il écrit sur son communiqué.

Le nombre d’assaillants restent toutefois incertain. Plus tôt, le ministère de l’Intérieur avait évoqué «un kamikaze à pied» ayant déclenché sa charge au milieu d’une foule dense. Mais dans un communiqué le président afghan Ashraf Ghani a évoqué, en anglais et en dari, «plusieurs explosions», sans autre détail.

Laisser un commentaire