Aujourd’hui, Gay Pride à Paris

Le titre de l’Express :

Paris: le parcours de la Gay Pride 2016 amputé de moitié

La marche des fiertés défilera sur 2,6 kilomètres ce samedi, à Paris, entre le Louvre et la place de la Bastille. Un parcours réduit à la portion congrue qui fait grincer quelques dents.

gayprideparcours2016

Comme le parcours des manifs contre la loi Travail, celui de la marche des fiertés (ex Gay Pride) qui aura lieu samedi à Paris, fait grincer des dents. Et pour cause: la préfecture de police a retoqué le premier trajet -5 km de marche prévus entre Montparnasse et la place de la Bastille- pour en valider un de 2,6 km entre le Louvre et la place de la Bastille explique à L’Express l’Inter-LGBT, qui organise l’événement.

Le titre du nouvelobs :

Marche des fiertés: l’accès aux droits des personnes trans doit maintenant devenir réalité

Trois semaines après la fusillade dans la boite de nuit gaie d’Orlando qui a volé la vie de 49 personnes et en a blessé 53, principalement des personnes gay, lesbiennes, bisexuelles et trans (LGBT), la Marche des fiertés qui défilera dans les rues de Paris ce samedi leur rendra hommage.

Ce crime odieux, ce crime de haine nous rappelle que malgré les avancées pour la reconnaissance de l’égalité en droits des personnes LGBT, l’homophobie est une réalité qui cible des millions de personnes à travers le monde, quels que soient les pays, et contre laquelle nous devons continuer à nous insurger.

La première homophobie vient des États

Mais ne nous y trompons pas. L’homophobie n’est pas le fait uniquement d’extrémistes qui se revendiquent de groupes terroristes. Mus par des idéologies dont le couple hétérosexuel est le socle de la société, leaders politiques et religieux sont légion pour condamner ces « perversions qui minent notre civilisation », pour désigner en bouc émissaire ceux et celles qui n’ont d’autres torts que celui d’être.

Laisser un commentaire