2 juillet, bombardements proche de Damas : + de 20 morts

Le titre de 20minutes :

Des dizaines de morts dans un pilonnage du régime

Au moins 20 personnes, dont deux travailleurs médicaux, ont été tuées samedi par des bombardements du régime contre une localité proche de Damas, où un de ses pilotes avait été capturé et tué par des rebelles islamistes, selon une ONG.

Vendredi, l’armée avait accusé le puissant groupe rebelle islamiste Jaich al-Islam d’avoir capturé et tué un de ses pilotes, quelques heures après la chute de son avion en raison d’un «problème technique», près de la localité de Jairoud, visée par les raids aériens et les bombardements à l’artillerie du régime samedi.

«L’armée du régime a mené des bombardements aériens et des tirs d’artillerie contre Jairoud», à 60 km au nord-est de la capitale syrienne, a déclaré le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

«Vingt personnes ont été tuées, dont deux membres du corps médical, et il y a des dizaines de blessés», a-t-il ajouté M. Abdel Rahmane, sans être en mesure de préciser si toutes les victimes étaient des civils ou s’il y avait parmi elles des rebelles.

Le titre de libération :

Syrie : 20 morts dans un pilonnage du régime

Au moins 20 personnes, dont deux travailleurs médicaux, ont été tuées samedi par des bombardements du régime contre une localité proche de Damas, où un de ses pilotes avait été capturé et tué par des rebelles islamistes, selon une ONG.

Vendredi, l’armée avait accusé le puissant groupe rebelle islamiste Jaich al-Islam d’avoir capturé et tué un de ses pilotes, quelques heures après la chute de son avion en raison d’un «problème technique», près de la localité de Jairoud, visée par les raids aériens et les bombardements à l’artillerie du régime samedi.

«L’armée du régime a mené des bombardements aériens et des tirs d’artillerie contre Jairoud», à 60 km au nord-est de la capitale syrienne, a déclaré le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Laisser un commentaire