Vote en Italie : un parti populiste part en favori avec Virginia Raggi !

Le titre duPoint :

Municipales en Italie: une jeune avocate à l’assaut de Rome

Les habitants des principales villes d’Italie votaient dimanche, sans enthousiasme, pour le second tour de municipales qui pourraient voir une femme remporter Rome pour la première fois, et lancer un avertissement au chef du gouvernement Matteo Renzi.
De 07H00 (05H00 GMT) à 23H00 (21H00 GMT), près de neuf millions d’électeurs étaient appelés à élire leur maire dans 126 communes, dont Rome, Milan, Naples, Turin ou Bologne.

Mais la participation, déjà en berne au premier tour, a accusé un nouveau coup: à 19H00 (17H00 GMT), elle était d’environ 36,5%, contre 43,6% il y a deux semaines, selon le ministère de l’Intérieur.

Avec 35% des voix au premier tour le 5 juin, Virginia Raggi, 37 ans, candidate du Mouvement 5 Etoiles (M5S – populiste) du comique Beppe Grillo, a 10 points d’avance sur Roberto Giachetti, soutenu par le Parti démocrate (PD, centre gauche) de M. Renzi.

« C’est très particulier aujourd’hui, on a enfin la chance d’avoir quelqu’un de nouveau qui pourra changer les choses. Tous les autres ont échoué, on espère qu’eux, ils y arriveront », a déclaré à l’AFP Aldo, un retraité de 72 ans, après avoir voté M5S à Rome.

M. Giachetti comptait sur un sursaut des abstentionnistes mais à Rome aussi, la participation était en baisse (35,25% contre 40% le 5 juin).

Le PD est aussi à la peine à Turin, où son maire sortant est également menacé par une jeune candidate du M5S, et surtout à Milan, la capitale économique du pays, où son candidat Giuseppe Sala (38,5%) est au coude à coude avec celui du centre droit, Stefano Parisi (38,4%).

Le titre de l’Express :

Italie: Virginia Raggi, du mouvement de Beppe Grillo, à l’assaut de Rome

Les habitants des principales villes d’Italie votaient ce dimanche pour le second tour des élections municipales. Malgré une faible participation, l’échéance est cruciale pour le gouvernement, puisque la capitale pourrait passer entre les mains d’un de ses opposants, le Mouvement 5 Étoiles.

La ville de Rome va-t-elle être dirigée par une femme? La jeune avocate Virginia Raggi, 37 ans, affiliée au Mouvement 5 Étoiles (M5S) du comique Beppe Grillo, semble bien partie. Selon le ministère de l’Intérieur, le taux de participation, déjà en berne au premier tour, a accusé un nouveau coup cette semaine: à 19h (17h GMT), elle était d’environ 36,5%, contre 43,6% il y a deux semaines.

Lors du premier tour des élections municipales, Virginia Raggi a remporté 35% des suffrages, soit 10 points d’avance sur son concurrent, Roberto Giachetti, soutenu par le Parti démocrate de Matteo Renzi. Ce second tour est donc capital pour le chef du gouvernement italien.

Laisser un commentaire