Jo Cox, députée britannique tuée aujourd’hui

Le titre du Monde :

Meurtre de Jo Cox : le Royaume-Uni pleure une « étoile »

Elle était une femme politique « dévouée », à l’engagement « profond pour l’humanité ». Le Royaume-Uni, sous le choc, a salué, jeudi 16 juin, la mémoire de Jo Cox, députée mortellement agressée alors qu’elle faisait campagne contre la sortie du pays de l’Union européenne, à quelques jours du référendum sur le « Brexit ».

« La mort de Jo Cox est une tragédie », a déclaré David Cameron sur le réseau social Twitter, peu après l’annonce de la mort de l’élue des suites de ses blessures. « Nous avons perdu une grande étoile. Jo était une députée et une militante incroyable, pleine d’empathie, avec un grand cœur. Mes pensées vont à sa famille ».

Pour Jeremy Corbyn, le président du Parti travailliste, dont elle était membre, « c’est toute la famille travailliste, et, en effet, le pays tout entier, qui sont sous le choc et en deuil ». Dans un communiqué, également publié sur Twitter, il a rendu hommage à une députée à l’engagement « profond pour l’humanité », « dévouée » au « soutien aux pays en développement et à la défense des droits humains ».

Le titre du nouvelobs :

Assassinat de Jo Cox : mort d’une étoile montante des anti-Brexit

Une semaine avant le vote qui décidera de l’avenir du pays dans l’Union européenne, le meurtre brutal (à coups de couteau et tirs de revolver) de la députée travailliste Jo Cox, par un quinquagénaire décrit par ses voisins comme « solitaire », a paralysé tous les débats outre-Manche.
Attaquée ce jeudi midi à Birstall, dans le nord de l’Angleterre, la parlementaire a succombé à ses blessures à l’hôpital de Leeds. Largement élue à 40 ans dans le comté de Batley (sa ville natale) et Spen lors des élections législatives de mai 2015, cette mère de deux enfants (5 et 2 ans) était unanimement considérée comme l’une des « étoiles montantes » de la nouvelle génération de la gauche britannique, et s’impliquait notamment dans le Réseau des femmes travaillistes.

Laisser un commentaire