Egypte : Un journaliste expulsé… sans raison apparente…

Le titre du nouvel obs :

Egypte : 3 questions sur l’expulsion du journaliste français Rémy Pigaglio

Les raisons de l’expulsion du correspondant de « La Croix » et de RTL restent très obscures.
Le journaliste français Rémy Pigaglio a été expulsé d’Egypte, mardi 24 mai au soir, dans des circonstances floues, alors que le régime du président Al-Sissi est de plus en plus critiqué pour ses décisions et ses pressions sur les médias. Retour sur le déroulé des événements.
Rémy Pigaglio est un journaliste français, correspondant du journal « La Croix » au Caire depuis près de deux ans, ainsi que de la radio RTL.
Le journaliste a raconté son expérience sur le site de « La Croix ». Après dix jours de vacances en France, Rémy Pigaglio rejoint Le Caire en avion. Lundi 23 mai, il arrive à l’aéroport et s’apprête à entrer sur le sol égyptien, grâce à son visa de journaliste de six mois, accordé par le centre de presse national. Les autorités lui refusent l’entrée dans le pays, lui confisque son passeport et son téléphone portable. Il parvient tout juste à prévenir l’ambassade par Whatsapp.

Un journaliste étranger cité par Reporters Sans Frontières (RSF) affirme que c’est la première fois qu’un correspondant avec des papiers en règle se voit refuser l’entrée dans le pays. « Peut-être les autorités égyptiennes ont-elles voulu, en profitant du passage de Rémy à l’aéroport, de retour de France, saisir l’occasion d’expulser un correspondant pour dire à tous les correspondants : vous êtes susceptibles d’être expulsés à tout moment et sans explication » s’inquiète Guillaume Goubert, sur RFI.

Laisser un commentaire