Inédit : Le maire de Londres est un musulman!

Le titre du Figaro :

Mairie de Londres: le Labour revendique la victoire de Sadiq Khan

Mohamed Ali est son héros. Il a lui-même un peu pratiqué la boxe, même s’il préfère le cricket et le foot. Savoir se servir de ses poings n’aura pas été inutile à Sadiq Khan pour s’imposer comme maire de Londres, après une campagne brutale de la part de son rival tory Zac Goldsmith. Comme pendant son adolescence dans les quartiers sud, quand les hooligans anglais faisaient la chasse aux «Pakis».

Alors que les résultats officiels n’avaient pas encore été proclamés, le parti travailliste a revendiqué, ce vendredi soir, la victoire de son candidat à la mairie de Londres. «Félicitations @SadiqKhan. Je suis impatient de travailler avec toi pour faire de Londres une ville équitable pour tous!», a déclaré sur Twitter le chef du Labour, Jeremy Corbyn, alors que les résultats officiels du scrutin organisé jeudi étaient attendus ce vendredi dans la soirée.

À 45 ans, le fils d’immigrés musulmans deviendrait ainsi le premier édile musulman de la capitale multiculturelle, dont deux habitants sur cinq sont nés hors du Royaume-Uni. Selon des résultats partiels sur 96 % de bulletins dépouillés, il recueillait 44% des voix en première intention, contre 35% à Goldsmith. Ce travailliste relativement méconnu succèderait au flamboyant conservateur Boris Johnson. Un succès de taille qui contrebalance les mauvaises performances du Labour aux élections locales dans le reste du pays et en Écosse.
«Un symbole important»

L’histoire du fils d’un chauffeur de bus et d’une couturière à domicile arrivés du Pakistan peu avant sa naissance, élevé avec ses six frères et sa sœur dans un HLM, celle du produit de la méritocratie formé sur les bancs de l’école publique, a convaincu les Londoniens. Une revanche contre les représentants de l’élite comme Boris Johnson ou le candidat malheureux Zac Goldsmith sortis d’Eton, le moule de l’establishment fortuné. «Trop de Londoniens sont exclus de la croissance explosive de notre ville. Je comprends leurs difficultés parce que j’ai vécu la même vie qu’eux», se vantait Sadiq Khan pendant la campagne. Il a promis d’être le maire de «tous les Londoniens».

Le titre du Monde :

Elections au Royaume-Uni : le Labour revendique la victoire à la mairie de Londres de son candidat, Sadiq Khan

Sadiq Khan, 45 ans, succède au conservateur Boris Johnson, a annoncé vendredi soir le Parti travailliste. Il devient le premier maire musulman d’une grande capitale occidentale, devançant son principal adversaire, le conservateur Zac Goldsmith.

De son côté, le Parti national écossais (SNP, indépendantiste) a remporté une victoire en demi-teinte au Parlement régional d’Ecosse, où il a perdu sa majorité absolue.

Les Britanniques étaient appelés, jeudi 5 mai, à renouveler 2 743 sièges de conseiller municipal dans 124 assemblées locales, les députés des assemblées d’Ecosse, du pays de Galles et d’Irlande du Nord, et les maires de Londres, Bristol, Liverpool et Salford.

Laisser un commentaire