Le Guen s’écrase face à l’extrême gauche ! Il l’ a avoué !

On peut le lire sur l’express :

Le Guen voit dans Nuit Debout un mouvement manipulé par l’extrême gauche

Mais il ne fait rien : il attend !! Il sait que la CGT manipule aussi ! il dit « on voit les manipulations grossières d’une extrême gauche qui vient ramener ici sa radicalisation, là sa violence »!

Une seule réponse à ses propos : « Démission » !!

Invité du Rendez-vous sur Europe 1/Le Monde/iTélé ce dimanche, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, a qualifié Nuit Debout de mouvement « très marginal », avant de dénoncer « la radicalisation de la CGT ».

Le gouvernement se montre de moins en moins patient à l’égard du mouvement Nuit Debout. Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a qualifié ce dimanche le mouvement installé place de la République depuis le 31 mars de « très marginal », et en partie manipulé par l’extrême gauche.

Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, le 27 janvier 2016 à l’Elysée

Invité du Rendez-vous sur Europe 1/Le Monde/iTélé ce dimanche, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, a qualifié Nuit Debout de mouvement « très marginal », avant de dénoncer « la radicalisation de la CGT ».

Le gouvernement se montre de moins en moins patient à l’égard du mouvement Nuit Debout. Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a qualifié ce dimanche le mouvement installé place de la République depuis le 31 mars de « très marginal », et en partie manipulé par l’extrême gauche.

« C’est très marginal, on imagine mal que la place de la République soit la réponse à la présidentielle de 2017 », a-t-il déclaré au Rendez-vous sur Europe 1/Le Monde/iTélé. « Même s’il faut prendre en compte cette soif d’idéal, on voit les manipulations grossières d’une extrême gauche qui vient ramener ici sa radicalisation, là sa violence », a-t-il ajouté avant de résumer: « Il y a un témoignage intéressant, et une authenticité pour partie, une manipulation pour le reste ».
« La CGT aux mains de groupuscules »

L’ancien député de Paris s’est également dit « inquiet et attristé de voir la marginalisation et la radicalisation de la CGT », « aux mains de groupuscules » selon lui. Une affiche choc du syndicat, dénonçant les violences policières, avait provoqué des violentes critiques au sein de la classe politique cette semaine,

Jean-Marie Le Guen a enfin appelé au « combat des idées » contre « ceux qui manipulent politiquement les symboles d’asservissement des femmes », ce qu’il a qualifié « d’idéologie islamo-gauchiste ». Dans son livre numérique, La gauche qui vient (place à la République !), il définit ce terme d’ « islamo-gauchisme » comme « une part de la gauche de la gauche », incarnée selon lui par Clémentine Autain, « prête à céder totalement au différentialisme culturel » en acceptant « de substituer des normes religieuses et communautaires à nos droits et nos règles républicaines ».

Laisser un commentaire