Où en est-on avec la liberté de la presse en France ?

Un classement qui arrive bien : Bizarrement, il n’y a actuellement que 2 médias qui en parlent !

Ne dit-on pas « Qui ne dit mot consent ! » ???

Le titre de Marianne :

Classement RSF : la liberté de la presse française bafouée par les « intérêts » de ses patrons

La France a perdu 7 places au classement mondial de la liberté de la presse en 2015, selon le rapport annuel de Reporters sans frontières publié ce mercredi 20 avril. La concentration des médias aux mains d’acteurs financiers explique principalement la 45ème place aujourd’hui occupée par l’Hexagone.

La France a perdu 7 places au classement mondial de la liberté de la presse en 2015, selon le rapport annuel de Reporters sans frontières publié ce mercredi 20 avril. La concentration des médias aux mains d’acteurs financiers explique principalement la 45ème place aujourd’hui occupée par l’Hexagone.

Pour soigner les maux qui touchent la presse française, RSF a adressé à la commission des Lois de l’Assemblée nationale des propositions d’amendements à la loi visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme de la presse. Ces recommandations suggèrent notamment de transposer certaines règles de transparence de la vie publique au secteur de l’information et des médias, comme « la gestion et la propriété des médias devrait être interdite aux titulaires de mandats publics électifs ». Coucou, Jean-Michel Baylet !

Le titre de Atlantico :

Classement RSF : lorsque la liberté de la presse française nuit debout

Ce 20 avril sort le rapport annuel de Reporters Sans Frontières. Vous savez, c’est ce rapport gastronomique sur les meilleures tables françaises qui… Ah non. Il s’agit du rapport, nettement moins festif, sur la liberté de la presse dans le monde. Ou l’ampleur de son absence, disons.
Et pour être moins festif, il l’est, puisque le constat est amer, comme les années précédentes. Il est surtout pire qu’en 2015, année déjà pas trop fameuse en matière de respect de la liberté d’expression, du journalisme et de la presse.

Pour RSF, l’année écoulée montre que la liberté de la presse s’est encore dégradée.

 

Laisser un commentaire