En Syrie : Enlèvement de plus de 300 ouvriers par l’EI

Information très peu relayée encore !

Le titre du Point :

Syrie : plus de 300 ouvriers enlevés par l’EI

Ils ont été kidnappés dans la localité de Dmeir puis emmenés vers une destination inconnue, rapporte l’agence officielle syrienne Sana.

Pus de 300 employés d’une cimenterie ont été enlevés par le groupe État islamique (EI) dans une localité au nord-est de Damas, a annoncé jeudi l’agence officielle syrienne Sana. « Des groupes terroristes liés à Daech (acronyme arabe de l’EI) ont kidnappé plus de 300 employés et cadres de la cimenterie Al-Badia, dans la province de Damas. La compagnie a informé le ministère de l’Industrie qu’elle n’était pas en mesure actuellement d’entrer en contact avec les personnes enlevées », précise Sana.

À l’image de la Syrie en guerre, la localité de Dmeir, située à 40 kilomètres au nord-est de Damas, est morcelée : elle comprend des secteurs sous contrôle de l’EI, d’autres des rebelles islamistes, et d’autres encore de l’armée. Selon l’OSDH, lors de l’offensive de lundi, « l’EI s’est emparé de la cimenterie, mais n’a pas pu prendre l’aéroport militaire et la centrale électrique Techrine », qui se trouvent aux mains du régime.

Le titre de du Figaro :

Syrie: 250 personnes portées disparues après une attaque de l’EI

Environ 250 employés d’une cimenterie sont portés disparus depuis lundi après une attaque du groupe ultraradical Etat islamique (EI) à Dmeir, une localité à 40 km au nord-est de Damas, ont affirmé des habitants.
« Nous avons perdu contact avec 250 ouvriers de la cimenterie Badia depuis lundi et nous ne savons pas où ils sont », a affirmé un cadre administratif de l’entreprise, tandis que des familles ont indiqué craindre leur enlèvement par l’EI.

 

Laisser un commentaire