Daesh perd un passage stratégique vers la Syrie.

Le titre du Figaro :

Nouveau revers pour Daech en Syrie

Dix jours après la perte de Palmyre, l’État islamique a subi un autre échec en perdant jeudi son «principal» point de passage avec la Turquie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). «Des factions rebelles et islamistes ont pris le contrôle du nord-est d’Al-Raï», localité sur la frontière avec la Turquie dans la province d’Alep (nord), après deux jours de combats contre l’EI, a indiqué le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane. D’après lui, il s’agit «d’un des derniers» passages de l’EI vers la Turquie.

Depuis une dizaine de jours, Daech a perdu au profit des rebelles au moins 18 villages qu’il tenait depuis deux ans dans cette province d’Alep. Pour Rami Abdel Rahmane, «tous les belligérants en Syrie semblent aujourd’hui concentrer leurs opérations contre l’EI, que ce soit les rebelles, le régime ou encore les Kurdes». «C’est une sorte de distribution de rôle supervisée par les Américains et les Russes», parrains de la trêve mise en place fin février entre régime et rebelles. Ce cessez-le-feu a permis aux troupes loyalistes de se concentrer sur la lutte contre les jihadistes, exclus de l’accord initié par Washington et Moscou.

Le titre du Monde :

L’offensive des rebelles syriens contre l’organisation Etat islamique (EI) dans le nord du pays progresse. Ils se sont emparés jeudi 7 avril du principal point de passage avec la Turquie utilisé par les djihadistes, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). « Des factions rebelles et islamistes ont pris le contrôle du nord-est d’Al-Rai », localité située à la frontière avec la Turquie dans la province d’Alep, a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l’observatoire installé à Londres et qui dispose d’un réseau d’informateurs en Syrie.

A une dizaine de kilomètres d’Al-Rai, côté turc, des tirs de roquettes venus de Syrie ont atteint dans la matinée la ville de Kilis, faisant trois blessés. Ankara, qui a attribué ces tirs à l’EI, a immédiatement répondu par des représailles de l’artillerie contre des cibles djihadistes. Cette ville frontalière a été visée à plusieurs reprises ces dernières semaines par des tirs similaires.

Le titre du Point :

Syrie: l’EI perd son principal passage avec la Turquie

Les rebelles en Syrie se sont emparés jeudi du principal point de passage avec la Turquie utilisé par les jihadistes de l’Etat islamique (EI), rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Des factions rebelles et islamistes ont pris le contrôle du nord-est d’al-Raï », localité sur la frontière avec la Turquie dans la province d’Alep, a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH, précisant qu' »il s’agit du principal et l’un des derniers passages de et vers la Turquie ».

Laisser un commentaire