Panama Papers : Nouveaux scandales dans la politique, le sport … Niveau planétaire !!

C’est bien la preuve que les médias font ce qu’ils veulent ! Seraient-ils « les maitres du monde »?, ou plutôt ceux qui les financent et qui, quand ils le veulent, règlent leurs comptes ??

Le titre du Monde :

Chefs d’Etat, sportifs, milliardaires: premières révélations des « Panama Papers » sur le système offshore mondial

C’est la fuite de données la plus massive de l’histoire du journalisme. C’est aussi la percée la plus spectaculaire jamais effectuée dans le monde obscur de la finance offshore.

Le Monde, associé au Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) de Washington et au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, destinataire de la fuite, a eu accès aux 11,5 millions de documents qui révèlent les avoirs cachés, dans des paradis fiscaux opaques, de leaders politiques mondiaux, de réseaux criminels, de stars du football ou de milliardaires.

Parmi eux figurent des proches du président russe Vladimir Poutine, ou le premier ministre islandais, Sigmundur David Gunnlaugsson, mais aussi de nombreux autres noms de chefs d’Etat ou de personnalités politiques. On y retrouve aussi le footballeur argentin Lionel Messi et le président suspendu de l’UEFA, Michel Platini, parmi nombre de personnalités dont nous évoquerons les cas tout au long de la semaine. Ces documents secrets, extrêmement récents, courent jusqu’à fin 2015.

Le titre de la tribune de Genève :

Vers la fin de l’écran total

Mossack Fonseca. Une société totalement inconnue du grand public. Mais très prisée dans le monde de la finance pour ses services très spéciaux: la création de sociétés-écrans qui permettent notamment de dissimuler l’argent issu de la corruption et d’autres transferts de fonds massifs dans un anonymat quasi complet. La société panaméenne possède une petite succursale à Genève, place de choix pour démarcher les nouveaux clients.

Le titre Francetvinfo :

VIDEO FRANCE 2/CASH INVESTIGATION. Platini, Messi, le Premier ministre islandais… « Panama Papers » : enquête sur les sociétés offshore et les paradis fiscaux

C’est la plus grande fuite de documents confidentiels de l’histoire. Elle révèle les noms de criminels, de sportifs, d’hommes d’affaires et de politiques, qui ont créé ou utilisé des sociétés offshore. Plus de 11 millions de données secrètes ont pu être consultées et analysées par 380 journalistes du monde entier,dont la rédaction de Cash Investigation, Le Monde, la BBC.

Une enquête exceptionnelle baptisée « Panama Papers » et dont une partie est révélée dimanche 3 avril par l’équipe du magazine sur France 2. L’émission complète Cash investigation sera diffusée quant à elle le 5 avril 2016.

Parmi les bénéficiaires de ces société offshore basées au Panama, on trouve des personnalités comme Michel Platini, le patron du foot européen, Lionel Messi, le footballeur star du FC Barcelone, mais aussi le Premier ministre en exercice d’Islande ainsi que celui du Pakistan. Ou encore Serguei Roldugin, l’homme de confiance de Poutine, mais aussi parrain de sa fille.

Le titre du Point :

Panama Papers : un système offshore mondial dévoilé

Samuel Laurent, journaliste au Monde.fr et responsable des Décodeurs avait teasé les révélations dès hier. Dans un tweet il révélait : « Après 9 mois d’une enquête sans précédent, RV dimanche soir et lundi sur lemonde.fr et dans Le Monde pour une série de révélations ». Mais il a fallu attendre 20h ce dimanche pour accéder aux informations exclusives révélées par le quotidien. Avec les hashtags #PanamaLeaks et #panamapapers, le quotidien, s’appuyant sur des milliers de documents livrés au journal allemand Süddeutsche Zeitung par un lanceur d’alerte, a livré une enquête sans précédent menée par 106 médias internationaux. Ces documents ont permis de démontrer l’existence d’un système offshore mondial qui représente, selon le quotidien, « la percée la plus spectaculaire jamais effectuée dans le monde obscur de la finance offshore. »

Associé au Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) de Washington et au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, qui était le destinataire de la fuite, Le Monde a eu accès aux 11,5 millions de documents qui révèlent les noms des « des leaders politiques mondiaux, de réseaux criminels, de stars du football ou de milliardaires », qui ont créé ou utilisé des sociétés offshore. Parmi les personnalités les plus connues ayant bénéficié de ces sociétés, le président russe Vladimir Poutine ou bien encore le footballeur argentin Lionel Messi. Parmi les Français, Jérôme Cahuzac ou bien encore Michel Platini sont mentionnés. D’après Le Monde, « plus de 214 000 entités offshore créées ou administrées par Mossack Fonseca (cabinet d’avocat panaméen, ndlr), depuis sa fondation en 1977 et jusqu’en 2015, dans 21 paradis fiscaux différents et pour des clients issus de plus de 200 pays et territoires ». Contrairement à Swiss Leaks ou UBS Leaks, explique le quotidien, ces révélations mettent en lumière une cartographie, « presque en temps réel, d’un pan entier de la finance mondiale ».

Le titre de l’Equipe :

Plusieurs personnalités du sport, dont Platini et Messi, cités dans Panama Papers, l’enquête sur le système offshore

Un ensemble de médias internationaux, coordonnés par le Consortium international des journalistes d’investigation, a révélé dimanche comment de nombreuses personnalités, leaders politiques, hommes d’affaires et célébrités, profitent du système de comptes offshore, dans des paradis fiscaux à la réglementation opaque, pour dissimuler leurs actifs. Il ne s’agit pas nécessairement de pratiques illégales, souligne Cash Investigation (France 2) qui  a participé à l’enquête.

Plusieurs personnalités du sport sont citées parmi lesquelles l’ancien président de l’UEFA Michel Platini ou le Ballon d’Or Lionel Messi. Le foot est le sport le plus cité dans l’enquête mais onze hockeyeurs passés par la NHL et au moins cinq golfeurs dont Nick Faldo auraient eu recours à ses sociétés offshore.

Laisser un commentaire