Collision dans l’Allier : le conducteur du fourgon hospitalisé en psychiatrie

L’accident du minibus qui a percuté un poids lourd et fait 12 morts dans la nuit de jeudi à vendredi s’est produit à Montbeugny près de Moulins, sur la route nationale 79, une portion de la RCEA surnommée la « route de la mort ».

Le conducteur du fourgon impliqué dans l’accident qui a causé la mort de ses douze passagers portugais, jeudi soir dans l’Allier, a été hospitalisé en psychiatrie et n’a pu encore être entendu par les enquêteurs, a indiqué samedi le parquet de Moulins. En état de choc, ce Portugais de 19 ans, qui souffre d’une fracture du poignet, avait été admis aux urgences psychiatriques de Moulins. Il a dû être transféré dès vendredi dans un autre établissement psychiatrique pour « quelques jours », a expliqué à l’AFP le procureur de la République de Moulins, Pierre Gagnoud. Dans ces conditions, son audition ne devrait pas intervenir avant le « début de semaine prochaine ».

Un autre homme, qui « pourrait être le propriétaire supposé du fourgon », a également été hospitalisé dans cet établissement, a ajouté le magistrat.Selon les premiers éléments de l’enquête, cet homme circulait à bord « d’un autre véhicule » roulant en « convoi avec le fourgon ». Mais son véhicule a « disparu dans la nature » après l’accident et n’a toujours pas été retrouvé. « Passager ou conducteur » de ce véhicule, cet homme « est alors revenu à pied sur les lieux de l’accident et a été pris en charge pour un choc psychologique », a indiqué M. Gagnoud.

Laisser un commentaire