Les possibles conséquences de la reprise de Palmyre par le régime syrien

Des troupes de l’armée syrienne avancent vers un bâtiment appartenant à la famille royale qatarie, dans la périphérie de Palmyre, le 24 mars 2016.

Vendredi 25 mars, les forces armées syriennes paraissaient sur le point de reprendre la ville de Palmyre à l’organisation Etat islamique (EI), qui l’occupe depuis près d’un an. Cette bataille se déroule alors que s’est achevé, jeudi, un cycle de négociations intersyriennes à Genève, sans grands résultats. Elle permet à Damas, puissamment soutenu par l’aviation russe, de s’afficher à l’offensive contre les djihadistes, dans une ville où la destruction d’un patrimoine archéologique majeur a choqué les opinions publiques occidentales.

Quelle est la situation à Palmyre ?

L’armée et les milices syriennes sont appuyées à Palmyre par le Hezbollah libanais, qui joue un rôle majeur, ainsi que par une unité afghane des Gardiens de la révolution iraniens. Ces troupes combattent désormais près de l’hôtel Semiramis, qui jouxte le vaste périmètre des ruines antiques, à quelques kilomètres du centre-ville. Elles ont également pris le château médiéval qui domine la cité, ce qui leur permet d’avoir toute la ville en ligne de mire.

Lancée il y a quelques semaines, l’offensive gouvernementale s’est brusquement accélérée ces derniers jours, après une succession de reculs de l’EI, soumis à d’intenses bombardements. Le ministère de la défense russe a affirmé que ses avions avaient frappé 146 cibles dans les environs de Palmyre entre dimanche et mercredi.

Une vingtaine de civils auraient été tués dans la ville ces derniers jours, selon des activistes locaux. L’EI aurait ordonné à la population d’évacuer la ville jeudi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Des images diffusées par l’organisation djihadiste jeudi après-midi montrent d’ailleurs une ville qui semble avoir été désertée par ses habitants.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/03/25/les-possibles-consequences-de-la-reprise-de-palmyre-par-le-regime-syrien_4890184_3218.html#GAVmhv83toYhe7sh.99

Laisser un commentaire