Algérie. Un site gazier attaqué à la roquette par des djihadistes

Ce vendredi, des djihadistes ont tiré à la roquette sur un site gazier exploité par des entreprises étrangères en Algérie.

Des djihadistes ont attaqué vendredi à la roquette un site gazier exploité par des entreprises étrangères en Algérie. Les tirs n’ont pas fait de victime.

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, a visé le site de Khrechba près de la région d’In Salah, à 1 300 km au sud d’Alger, selon des employés et les compagnies l’exploitant, l’Algérien Sonatrach, le Britannique BP et le Norvégien Statoil.

Les assaillants en fuite
L’agence de presse algérienne APS a confirmé l’attaque, la première depuis celle d’In Amenas, en indiquant que « deux terroristes ont tiré des roquettes artisanales sur l’installation gazière » sans faire ni victimes ni dégâts. Une opération a été lancée pour tenter de retrouver les deux assaillants, a-t-elle ajouté.

L’un des employés du site joint par l’AFP au téléphone, a précisé « qu’un groupe terroriste a attaqué vers 6 h du matin à la roquette le site gazier à Krechba », dans le Sahara algérien.

Des projectiles tirés de loin
Le site, qui comprend deux bases de vie et un centre de production, est protégé par une clôture de sécurité le long de laquelle des militaires sont postés en permanence, a-t-il dit sous le couvert de l’anonymat.

« Les obus semblent avoir été tirés de loin » et l’armée est aussitôt intervenue pour empêcher une éventuelle intrusion des assaillants à l’intérieur du site, a-t-il poursuivi.

Dans un communiqué, la compagnie Statoil a elle aussi évoqué des « projectiles tirés de loin », en affirmant que ses trois employés étaient « sains et saufs ». Elle a ajouté avoir mis en place une « cellule d’urgence » en Norvège et en Algérie.

Laisser un commentaire