Yémen : au moins 119 morts dans des raids de la coalition sur un marché

Les raids aériens ont été menés ce mardi dans la province de Hajja par la coalition arabe qui soutient militairement le pouvoir du président.

Au moins 119 personnes, dont 22 enfants, ont péri dans des frappes de la coalition arabe sur un marché du nord du Yémen, l’un des bilans les plus lourds dans le conflit depuis près d’un an. Les raids aériens ont été menés mardi dans la province de Hajja par la coalition arabe qui soutient militairement le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi face aux rebelles chiites houthis, et le bilan des victimes n’a cessé depuis de s’alourdir.

Il y a eu « au moins 119 morts et 47 blessés » dans les frappes qui ont touché le marché de Khamis dans la région de Mastaba contrôlée par les houthis, a déclaré Meritxell Relano, l’adjoint du représentant au Yémen du fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef), dans un communiqué lu à la presse. Selon lui, 22 enfants figurent parmi les morts. C’est l’un des bilans les plus lourds depuis le début le 26 mars 2015 de l’intervention d’une coalition de pays arabes sous commandement saoudien qui aide le pouvoir à reprendre les territoires conquis en 2014 par les houthis pro-iraniens. Un précédent bilan de sources médicales et tribales faisait état de 41 morts, parmi lesquels au moins 33 rebelles.

Laisser un commentaire