Le « tout sauf Trump » s’organise chez les républicains

Trop tard, trop peu ? Au lendemain du Super Tuesday, mardi 1er mars, la perspective d’une victoire de Donald Trump aux primaires républicaines ne fait plus rire les dirigeants de son parti. Ces derniers ont décidé de tenter le tout pour le tout pour freiner l’ascension de M. Trump. Pour nombre d’entre eux, son investiture serait synonyme de défaite à l’élection présidentielle américaine du 8 novembre.

Mitt Romney, le retour

Jeudi, c’est le candidat républicain à la présidentielle de 2012 qui a attaqué frontalement le milliardaire. « Donald Trump est un charlatan, un imposteur. Ses promesses ne valent pas mieux qu’un diplôme de l’Université Trump. Il prend les Américains pour des pigeons », a-t-il dit, en allusion à l’institution désormais défunte au centre d’une procédure judiciaire lancée par d’ex-étudiants. Et d’insister sur le tempérament « instable » du milliardaire, indigne de la présidence selon lui, sa « malhonnêteté », sa « cupidité », sa « misogynie » et sa vulgarité. Une déclaration aussitôt soutenue par le sénateur John McCain – battu par Obama en 2008 – pour qui Donald Trump se signale par « des déclarations dangereuses sur des questions de sécurité nationale » des Etats-Unis.

Deux jours plus tôt, à Washington, c’est le président de la Chambre des représentants, le républicain Paul Ryan, qui a lancé une mise en garde. « Si une personne veut être désignée par le Parti républicain (…), elle doit rejeter tout groupe ou cause fondé sur le sectarisme », en référence à la difficulté apparente de Donald Trump à désavouer le soutien que lui a apporté David Duke, un ancien gourou du Ku Klux Klan

Cet article a 1 commentaire

  1. Tiens, c’est assez drôle ça !!

    Les républicains sont prêts à voter pour les démocrates pour éviter que Trump gagne les élections ??!!

    Moi, ça me fait pensez à nos dernières élections régionales ou la « gauche » et la « droite » ont tout fait pour éviter la victoire du FN !!!

    Comme quoi, il n’y a pas que chez nous que les gens en ont marre des politiques de ces dernières années !!! Il veulent du concret, du changement !!!

Laisser un commentaire