Syrie : au moins sept morts dans le bombardement d’un hôpital soutenu par MSF

Au moins sept personnes – cinq patients, un accompagnant et un gardien – ont été tuées lors du bombardement d’un hôpital soutenu par Médecins sans frontières (MSF), lundi 15 février, à Marat Al-Nouman, dans le nord de la Syrie, a rapporté le président de MSF France, Mego Terzian, à l’agence Reuters. Au moins huit membres du personnel sont également portés disparus. « D’autres patients manquent à l’appel, sans qu’on en connaisse encore le chiffre exact », a fait savoir l’ONG.

Au cours de deux séries de deux attaques, l’hôpital a été touché par quatre roquettes, explique MSF. « Il s’agit d’une attaque délibérée contre une structure de santé », affirme Massimiliano Rebaudengo, chef de mission, dans un communiqué émis par l’ONG qui ne précise pas l’origine présumée des frappes. MSF ajoute que « cinquante-quatre personnes travaillent dans cet hôpital de trente lits qui comprend deux blocs opératoires, un service de consultations externes et une salle d’urgences ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/02/15/un-hopital-soutenu-par-msf-bombarde-en-syrie_4865403_3218.html#oUhFiYjxiFo6hvWh.99

Laisser un commentaire