Daech menace de s’en prendre aux militants du FN

TERRORISME – Dans son magazine de propagande, l’organisation Etat islamique présente les rassemblements du Front national comme des « cibles de premier choix » pour ses prochaines attaques. Le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, n’hésite pas à pointer la responsabilité de Manuel Valls et de son engagement contre le FN dans cette menace.

Monsieur Valls, vous devez répondre positivement à cet appel lancé par des représentants du peuple !

Soit vous acceptez, soit vous démissionnez !

Après l’école, le Front national. Daech désigne les militants du parti d’extrême droite comme des « cibles de premier choix » dans le dernier numéro de son magazine de propagande francophone, Dar al Islam, paru samedi 6 février. C’est la première fois que le parti de Marine Le Pen est clairement menacé par Daech dans un document officiel.

« La question n’est plus de savoir si la France sera de nouveau frappée par des attentats (…) Les seules questions pertinentes concernent les prochaines cibles et la date », est-il écrit dans l’éditorial du numéro 8 du « magazine » de Daech. Et les militants du FN sont visés de façon très explicite : une photo du défilé annuel du 1er mai du Front national est accompagnée de la légende : « Rassemblement d’idolâtres du FN. Des cibles de premier choix. »

Ce dimanche 7 février, le secrétaire général du Front national et député européen Nicolas Bay a réagi à cette menace. Il s’en prend directement au Premier ministre : « Manifestations du FN dans la ligne de mire de l’Etat islamique… Satisfait Manuel Valls ? » a-t-il tweeté. D’après Le Lab d’Europe 1, Nicolas Bay fait sûrement référence au combat du Premier ministre contre le FN, qu’il avait qualifié de parti « raciste et antisémite » pendant les élections régionales sur France Inter.

Laisser un commentaire