Plus de 120 personnes toujours sous les décombres après le séisme à Taïwan

Les secouristes livraient dimanche une course contre la montre pour retrouver les personnes ensevelies sous les décombres d’un immeuble qui s’est écroulé après le séisme de samedi qui a fait au moins 29 morts.

Les services de secours taïwanais estiment que 120 personnes sont encore prises sous les décombres d’un immeuble qui s’est effondré dans la nuit de vendredi à samedi à Tainan dans le sud de Taïwan en raison du puissant tremblement de terre.

Cette estimation est plus importante que celle faite dans un premier temps par les autorités, alors que le bilan provisoire s’élève désormais à 29 morts au deuxième jour des opérations de recherche. Un nourrisson de quelques jours fait partie des victimes.

Plusieurs personnes, dont deux hommes âgés d’une vingtaine d’année, ont encore été extraits vivants des décombres ces dernières heures. Plusieurs corps ont également été retrouvés, dont ceux de deux soeurs âgées de 18 et 23 ans, selon les médias locaux.

Les secours estiment être en mesure d’atteindre une trentaine de portés disparus mais craignent qu’il soit difficile de parvenir à dégager les autres personnes ensevelies plus profondément sous les gravats, a dit un responsable de la ville de Tainan.

En tout, les équipes de secours, assistées d’une grue et d’échelles télescopiques, ont pu récupérer plus de 250 survivants, dont environ la moitié ont été hospitalisés, a dit un responsable des pompiers.

En marge de ces recherches, des questions se posent déjà sur le respect des normes de sécurité du Wei-guan Golden Dragon, dont les seize étages se sont empilés les uns sur les autres sous la puissance de la secousse d’une magnitude de 6,4 qui s’est produite dans la nuit de vendredi à samedi. Une enquête a été ouverte sur la construction de l’ensemble d’immeubles. L’immeuble abritait une centaine d’unités de logement et le nombre de résidents est estimé à 256 personnes.

Laisser un commentaire