Somalie: L’explosion qui a troué le fuselage d’un avion serait due à une bombe

La carlingue d’un avion de la compagnie Daallo Airlines percée par une explosion, le 2 février 2016 à Mogadischio (Somalie).

L’explosion qui a troué le fuselage d’un avion de ligne somalien et l’a contraint mardi à un atterrissage d’urgence à Mogadiscio semble avoir été causée par une bombe, selon des déclarations du pilote mercredi et l’analyse d’un expert.

L’avion, exploité par la compagnie somalienne Daallo Airlines et qui se rendait à Djibouti avec 74 passagers à bord, a atterri mardi quelques minutes après son décollage de l’aéroport de Mogadiscio, avec un trou dans le fuselage. Deux passagers ont été légèrement blessés, selon la police.
Perte de pressurisation de la cabine

Le pilote de l’Airbus A321, Vladimir Vodopivec, un Serbe de 64 ans, a confié à un ami que, pour lui, l’explosion avait été causée par une « bombe », selon des propos rapportés par le quotidien serbe Blic. Des images de l’avion endommagé montrent un trou d’environ un mètre de diamètre dans le fuselage, juste au-dessus des moteurs situés sous l’aile droite, avec des traces de suie sur l’appareil.

M. Vodopivec a précisé que l’explosion n’avait pas endommagé le système de navigation et que, en dépit d’une perte de pressurisation de la cabine, il était parvenu à ramener l’appareil à bon port. Un expert en sécurité aérienne, Xavier Tytelman, a expliqué à l’AFP que ces images avaient toute l’apparence d’une explosion causée par une bombe et rappelaient un incident survenu en 1986 impliquant un Boeing 727 de l’ancienne compagnie aérienne américaine TWA au-dessus de la Grèce.

Laisser un commentaire