Remaniement : Hollande veut Nicolas Hulot au gouvernement

Le président de la République aurait proposé à Nicolas Hulot un poste de numéro 2 du gouvernement au sein d’un « super-ministère » de l’Écologie.

Depuis quelque temps, Nicolas Hulot est la personnalité à avoir près de soi. Le président de la République l’a bien compris. Selon les informations d’Europe 1, François Hollande lui a donc proposé la direction d’un « super-ministère » de l’Écologie dans le prochain remaniement, qui verrait notamment le départ de Laurent Fabius au Conseil constitutionnel.

Mercredi matin, à l’issu du conseil des ministres, l’écologiste et ancien animateur vedette de TF1 a été reçu à l’Élysée pendant une heure. Sur la table, une offre très séduisante : Nicolas Hulot deviendrait ministre de l’Écologie, avec un périmètre élargi qui ferait de lui le numéro 2 du gouvernement, derrière Manuel Valls. À l’image de Jean-Louis Borloo avec Nicolas Sarkozy. Nicolas Hulot est décidément un homme très courtisé. L’homme a déjà refusé les postes que lui ont proposés Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Dans un récent sondage du Journal du Dimanche , 50 % des Français et 61 % des sympathisants de gauche souhaitent voir Nicolas Hulot jouer un rôle plus important à l’avenir. Il devance même Martine Aubry et Manuel Valls à gauche.
L’avenir de Ségolène Royal

Moins clivant que Manuel Valls sur les dossiers écologiques, il pourrait être le chaînon de réconciliation entre les Verts et l’exécutif avant 2017. Bref, aux yeux de François Hollande, Nicolas Hulot est le candidat idéal à ce poste. Mais l’intéressé est très indécis, notamment car sa période de travail (un an avant la présidentielle) serait très courte. Mais l’homme a surtout une autre ambition : être lui-même candidat à la présidentielle ou au moins peser dans la balance d’un second tour.

L’offre est pour l’instant sur la table, et le président attendrait une réponse d’ici la fin de la semaine, selon Europe 1. Qu’il accepte ou non, cette proposition faite à Nicolas Hulot pose la question de l’avenir de Ségolène Royal. L’avenir de l’actuelle ministre de l’Écologie semble désormais écrit. Mais s’agirait-il de partir pour mieux rebondir ailleurs ?

Laisser un commentaire