Menaces contre les lycées : la piste des trolls

« Evacuation Squad » : qui se cache derrière les fausses alertes à la bombe dans les lycées ?

Un groupe d’internautes, baptisé Evacuation Squad, a revendiqué plusieurs fausses alertes, notamment en Europe, pour « semer le chaos ».

Semer la panique est leur crédo. Et ils frappent fort depuis une semaine. Un groupe obscur d’internautes, qui se surnomme Evacuation Squad (brigade d’évacuation en français), est suspecté d’être à l’origine des fausses alertes à la bombe lancées ces derniers jours dans plusieurs établissements scolaires prestigieux à Paris. Leur terrain de jeu ne se restreint pas à la France : le groupuscule a revendiqué des attaques en Italie, au Royaume-Uni, en Australie, mais aussi au Japon et aux Etats-Unis. Avec toujours le même schéma : un appel anonyme et malveillant, provoquant l’évacuation des établissements concernés, principalement des écoles de renom.

Qui est le groupe suspecté ?

Un groupe de six internautes, basés en Iran et en Russie, se cacheraient sous le nom d’Evacuation Squad. Un message posté fin janvier sur le site de partage anonyme « Pastebin », et repéré par Mashable, constitue le bréviaire du collectif. « Nous faisons ce que nous faisons pour plusieurs raisons : nous détestons le gouvernement américain, nous détestons l’autorité, et nous ADORONS semer le chaos », écrivent-ils.

Laisser un commentaire