Bretagne, Grandes surfaces. Le préfet met en garde les agriculteurs

Le préfet a mis en garde les éleveurs qui voudraient faire de la casse dans les grandes surfaces. En cas d’exaction, des interpellations auront lieu.

Une réunion a rassemblé, ce soir, à la préfecture de région à Rennes, une vingtaine de responsables des grandes et moyennes surfaces de Bretagne. « Nous savons que des actions se préparent sur de nouvelles cibles, a expliqué Patrick Strzoda. Les bases logistiques, les enseignes de moyenne et grande distribution, les bâtiments publics. Nous connaissons le montant des dégâts. »

Pas d’impunité

« Les responsables des destructions et des pillages, s’ils ont lieu, seront identifiés et interpellés. Il y aura des suites judiciaires pour casser le sentiment d’impunité », met en garde le général Renaud, patron de la gendarmerie de Bretagne

Appel aux syndicats agricoles 

« Nous ne nions pas la réalité de la crise, enchaîne le préfet. Mais ce n’est pas en cassant tout qu’elle va se résoudre. Il y a des réunions de travail en cours avec l’État et la Région pour trouver une issue. » Les responsables de syndicats agricoles sont appelés à siéger dans les groupes de travail qui se réuniront pendant une dizaine de jours.

Laisser un commentaire