Alertes à la bombe dans des lycées : le même scénario se répète depuis une semaine

Plusieurs lycées lyonnais et parisiens ont de nouveau fait l’objet de menaces ce lundi.

Les alertes à la bombe continuent dans les lycées et le phénomène gagne la province. Ce lundi 1er février, ce sont six établissements lyonnais qui ont reçu des appels anonymes faisant état de la présence d’une bombe, entraînant l’évacuation temporaire de deux d’entre eux, selon la préfecture. A Paris trois lycées ont fait l’objet de menaces entraînant également des mesures de confinement.

A Lyon, les quatre lycées et deux collèges ont reçu vers 9 heures des alertes à la bombe provenant d’un même message préenregistré, a indiqué une porte-parole de la préfecture du Rhône.

Les alertes ont concerné les lycées Edouard-Herriot (6e arrondissement), Ampère (2e), Jean-Perrin (9e), la cité scolaire internationale (7e), ainsi que les collèges Henri-Longchambon (8e) et Jean de Verrazane (9e).

Seuls le lycée Edouard-Herriot et le collège Longchambon ont été évacués temporairement pour des inspections menées par la police.

Laisser un commentaire