Paris : fusion des arrrondissements de Paris

La mairie de Paris envisage une fusion des arrondissements les moins peuplés de la capitale au nom d’une meilleure «représentation démocratique», dans le cadre d’une réforme du statut de la capitale. La droite dénonce une manœuvre politique.

Le projet de fusion des Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements de Paris, selon un document interne à la mairie de Paris dont Le Monde s’est fait l’écho vendredi, irrite la droite parisienne. Selon les services d’Anne Hidalgo, maire socialiste de la capitale, ce projet n’aurait aucun impact sur l’équilibre politique droite/gauche et viserait simplement à «unifier» la représentation démocratique des arrondissements les moins peuplés. À droite, Jean-Pierre Lecoq, maire LR du VIe arrondissement, promet un «choc frontal» au prochain Conseil de Paris, le 15 février, sur le sujet.

Ce projet, qu’il juge «incohérent» et «inachevé» est «l’arbre qui cache la forêt». Selon l’élu, la mairie de Paris avancerait lentement vers une sectorisation de la capitale par grands ensembles de 100.000 habitants. Dans l’hypothèse de la mise en place d’un maire de secteur pour les quatre arrondissements visés, compte tenu du poids électoral du IIIe, la droite estime que le pouvoir reviendrait à la gauche. Pour Jean-Pierre Lecoq, une telle décision irait «à l’encontre» du «besoin de proximité» exprimé par les Parisiens.

«Manipulation politique et électorale»

De son côté, le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris s’est insurgé, dans un communiqué, contre «la précipitation et la fébrilité» avec laquelle ce projet de réforme était bouclé par l’exécutif. «Rien ne justifie un nouveau redécoupage des arrondissements» qui «s’apparente à une manipulation politique et électorale», écrivent les centristes.

La suite sur : http://www.lefigaro.fr/politique/2016/01/29/01002-20160129ARTFIG00317-paris-le-projet-de-fusion-de-quatre-arrondissements-irrite-fortement-la-droite.php

Laisser un commentaire