Crise agricole : Le Drian travaille à un plan de redressement de la filière porcine en Bretagne

Alors que Jean-Yves Le Drian est sur tous les fronts pour son mandat de ministre de la Défense, le Président de la région Bretagne est rattrapé par la crise qui secoue l’élevage et attendu par les agriculteurs bretons. Il leur promet un « vrai plan de redressement ».

Depuis la semaine dernière, les blocages de routes et les actions de colère et de désespoir des agriculteurs se succèdent en Bretagne. Leur objectif est d’interpeller le gouvernement pour qu’il prenne des mesures pour endiguer la crise agricole qui met à mal les trésoreries des élevages. Ils demandent des prix rémunérateurs leur permettant de vivre de leur métier et non plus des aides financières.

Au fil des jours et de la mobilisation, les rapports entre certains syndicats agricoles et leur ministre de tutelle Stéphane Le Foll sont devenus des plus difficiles. Ce jeudi, ni le ministre, ni la FRSEA, le principal syndicat agricole, n’étaient présents à Rennes à la table-ronde organisée par le préfet de la région Bretagne.

Le Drian, nouvel interlocuteur ?
Les éleveurs bretons, en appellent maintenant à un nouvel interlocuteur, le président de la région et ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lui qui a pris à ses cotés comme vice-président en charge de l’agriculture, l’ancien président de la FDSEA 22, Olivier Allain, qui encadrait les producteurs lors de manifestations il n’y a pas si longtemps.

Ce vendredi matin, des représentants de la FDSEA du Morbihan, invitaient par l’intermédiaire de la presse, Jean-Yves Le Drian à venir à leurs rencontre sur le barrage d’Arzal. Il y a deux jours, des tracteurs avaient pris la direction de Guidel pour encercler la maison du ministre. Le convoi avait été arrêté dans sa progression par les forces de l’ordre.

Jean-Yves Le Drian, bien occupé par ses dossiers militaires, et déléguant les rênes de la région à ses vice-présidents, se voit donc directement impliquée dans l’issue de cette crise agricole qui menace de se propager à toutes les campagnes de l’Hexagone.

Un plan de redressement de la filière porcine en cours d’élaboration
Silencieux jusqu’à jeudi, Jean-Yves Le Drian commence à faire savoir qu’il n’a pas pour autant oublié les agriculteurs et qu’il travaille à un vrai plan de redressement de la filière porcine bretonne notamment.

Laisser un commentaire