Tirs dans une école de Nice vendredi dernier : La famille du tireur présumé vient s’excuser auprès des parents

La mère et l’oncle du garçon de 13 ans sont venus rencontrer le personnel enseignant et les parents d’élèves…

« Je me suis mise à la place des parents. C’était la moindre des choses de venir. » Dans la salle de motricité de l’école Les Mûriers de Nice, Cynthia est venue porter ses excuses. Pas pour elle. Mais pour son fils de 13 ans qui aurait tiré des balles de plombs sur des élèves qui jouaient dans la cour de récréation. L’adolescent a été interpellé dimanche matin. Dans l’après-midi, il avouait les faits.

Vendredi dernier, pendant la pause méridienne, deux fillettes de quatre et cinq ans ont reçu des balles de plomb. L’une à la tête, l’autre dans le dos. Ce lundi matin, toutes deux étaient de retour dans leur classe. « Elle va bien, rassure Assma, la maman de l’une des écolières touchées par les tirs. Elle n’est pas traumatisée mais hier, elle ne dormait toujours pas à 23 h. Elle pense que c’est un pigeon qui lui a fait tomber un débris sur la tête. »

Rassurer dans la sérénité

Des excuses bien accueillies mais difficilement compréhensibles pour les parents d’élèves. Alors, pour que la reprise des cours se passe bien, une cellule psychologique a été mise en place dans l’établissement.

 

 

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire