Marine Le Pen féministe

« C’est la responsable politique, mais aussi la femme, qui prend aujourd’hui la plume pour s’adresser aux Français », une « femme française libre, qui a pu jouir toute sa vie durant des libertés très chères, acquises de haute lutte par nos mères et nos grands-mères ».

Les mots qui ouvrent une tribune publiée jeudi 14 janvier sur le site lopinion.fr sont ceux de Marine Le Pen. La présidente du Front national a choisi de réagir après les agressions subies à Cologne, en Allemagne, par des femmes le 31 décembre, de la part notamment de migrants. L’occasion pour elle de se présenter comme une combattante féministe.

Depuis qu’elle a prononcé ces mots, ce ne sont que tentatives des journalistes (eout-on vraiment les appeler journalistes ?) et d’associations dites « féministes » de critiquer MLP pour ces paroles. Ceux-ci sont outrés de ce qu »elle a pu dire.
On peut lire dans la presse :

« De quoi faire bondir les associations féministes : « C’est de la récupération à des fins politiques, racistes et xénophobes. Un beau jour de janvier 2016, Marine Le Pen a découvert qu’il y avait des attaques faites aux femmes, alors qu’elle s’illustre depuis des années avec ses prises de position contre les femmes, notamment sur la question de l’avortement », s’étrangle Claire Serre-Combe, porte-parole d’Osez le féminisme. » ici

Oui Madame, c’est de la récupération politique, mais quel politique n’en fait pas ?

Quand Madame Merkel disait « Bienvenue aux migrants » et que depuis quelques semaines a commencé à sécuriser ses frontières suite aux tensions grandissantes de son peuple et des politiques, c’est aussi de la récupération politique !

Quand on fait campagne avec un programme politique et qu’une fois en place on fait tout le contraire de ce qu’on avait annoncé parce que ces idées sont « mieux vues », ce n’est pas de la récupération politique?

Moi, ce qui m’interpelle, c’est que vous, associations, ne faites que de petits discours contre ces violences. Vous vous présentez pourtant comme celles qui veulent défendre les femmes, mais… rien. On devrait vous voir faire la une des journaux pour défendre vos idées !

Mais non ! Alors, Mesdames, plutôt que de critiquer Marine Le Pen, vous devriez vous être heureuses qu’elle, au moins, « monte au créneaux » pour défendre vos idées.

Et puis, vous devriez vous réveiller. Le Front National n’est plus, depuis longtemps, un mouvement pouvant être associé à l’extrême droite. Faites un peu de recherches (en évitant bien sûr les « journaleux »).

Et, quand, aujourd’hui, lors d’élections, le Front National fait des résultats aussi importants, on ne peut que dire que les idées qu’il véhicule (et la xénophobie n’en fait pas partie) sont celles qui sont partagées par les français qui votent pour eux ! Et ils sont de plus en plus nombreux !

L’idée que la France, notre beau pays, veuille garder ses spécificités n’en fait pas un pays « à part », raciste, non accueillant. Non, c’est un pays qui, comme beaucoup d’autres, veut que sont pays soit et reste fort.

(Voir Les Etats-Unis, le Japon, le Royaume Uni, la Suisse…)

Laisser un commentaire