Le CSA : irresponsable ou responsable ?

Oui, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Pourquoi cet article ?

Sur le site du CSA, on peut y trouver cette page où est détaillée une « signalétique jeunesse ».

Quel signal pour quel contenu ?

On en trouve le détail ici .

J’en viens donc au fait :

Ce soir, sur la chaine 23, à 21h00, est diffusé le film :

Un crime dans la tête

Thriller politiqueAméricain (2004) – 2h09

Réalisateur : Jonathan Demme

Avec : Denzel Washington, Meryl Streep

Synopsis

Un crime dans la tête Vétéran de la guerre du Golfe, Ben Marco s’occupe de relations publiques. Lors du conflit, la patrouille qu’il commandait a été sauvée d’une embuscade par le sergent Shaw. Ce dernier, fils d’une sénatrice, s’est depuis lancé dans la politique. Un jour, Marco est contacté par un ancien soldat de son régiment qui lui parle de ses rêves étranges à propos de l’embuscade. Marco va chercher à comprendre ce qu’il s’est réellement passé.

Mon avis : un bon film de « série B ». Rien de particulier… sauf que…

je vois, dans le coin de l’écran : le pictograme Protection-des-mineurs-10 . Oh, apparemment rien de spécial, mais on a quand même eu droit, à environ 15 minutes du début, à une scène d’étouffement d’assez prêt. Une scène de torture ?

NON ?

C’est moi qui deviens parano? Quand même, afficher ce pictogramme!

C’est de l’irresponsabilité ?

…et ce n’est pas la première que je me fais ce type de réflexion !

 

 

 

Laisser un commentaire