Diesel: Renault pollue trop, même sans logiciel de fraude !

Renault dépasse les normes de CO2 et d’oxydes d’azote pour ses moteurs diesel. Mais aucun logiciel de fraude n’a été découvert, assure Ségolène Royal. Rien à voir avec Volkswagen, promet Emmanuel Macron.

L’Etat au secours de la réputation de Renault

Par contre, il n’y a « pas de logiciel de fraude » chez Renault, comme celui qui a été découvert chez Volkswagen pour limiter les émissions lors des tests, assure Ségolène Royal. Une affirmation rendue possible après des perquisitions de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), au Centre technique Renault de Lardy et au Technocentre de Guyancourt. « Je fais confiance à Renault qui est un grand industriel français », a assuré la ministre.

Des émissions polluantes supérieures aux Peugeot

Les tests en condition réelle sont réalisés par le laboratoire Utac-Ceram depuis octobre dernier sur 100 voitures, dont 25 véhicules Renault, ce qui reflète la part de marché du constructeur en France. Seuls 22 véhicules sur les 100 ont été testés jusqu’à présent, vient de préciser le ministère de l’Ecologie dans un communiqué. Parmi eux, des Renault, des Peugeot, des Citroën, des Volkswagen, des Mercedes, des Ford, des Opel, des Toyota et des BMW.

Renault doit se présenter dès la semaine prochaine devant la commission pour s’expliquer. A la Bourse de Paris, l’action a terminé sur une chute de 10,28% à 77,75 euros.

… une affaire à suivre !

 

Laisser un commentaire