Allemagne : un élu mécontent adresse un car rempli de réfugiés à Merkel

Par cette action symbolique, le Bavarois Peter Dreier affirme vouloir « émettre le signal qu’on ne peut pas continuer ainsi en matière d’accueil ».

Un élu mécontent de Bavière, par où arrivent les migrants rejoignant l’Allemagne, a annoncé avoir envoyé jeudi un autocar avec plusieurs dizaines de réfugiés syriens à bord vers la chancellerie à Berlin pour protester contre la politique d’accueil d’Angela Merkel. Le président du canton rural de Landshut, Peter Dreier, a expliqué avoir voulu « émettre le signal qu’on ne peut pas et qu’on ne doit pas continuer ainsi en matière de politique d’accueil des réfugiés », dans un communiqué. « Regardez ce qu’il se passe à l’étranger, les autres États membres de l’UE se détournent de nous », a-t-il ajouté sur la radio bavaroise Bayerischer Rundfunk, estimant qu’on ne voyait nullement se profiler « la fin de la vague de réfugiés » qui permettrait à l’Allemagne de les accueillir « dignement ».

« Il est temps de taper du poing sur la table »

Peter Dreier appartient au parti bavarois des Électeurs libres, mais pas à la CSU, la branche bavaroise de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) qui mène la vie dure à la dirigeante allemande. Près de 429 000 Syriens sont arrivés en Allemagne l’an dernier. Dans plus de 95 % des cas, ils voient leur demande d’asile aboutir.

Parmi des commentaires lus sur le net :

« Politique de l’Allemagne extrême, mais dans le même sens ; le sien, le seul.
Egoïsme forcené.
Angela nous offre une autre forme de fascisme : le mépris total des autres.
Le pire, c’est qu’en France certains la portent aux nues. »

« En ayant des politiques extrêmes dans les deux sens depuis 150 ans, l’Allemagne continue de déstabiliser le continent européen…   »

 

Laisser un commentaire